fbpx

Le branding en conscience, c’est une image de marque qui vibre qui vous êtes !
Cela comprend : le logo, le site, le contenu de vos publications sur les réseaux sociaux, vos cartes de visite… et il y a un élément majeur à ne pas oublier : vos photos !!!
Elles vous représentent et doivent vous ressembler et être de (très) bonne qualité !
Sabine Calès est une photographe professionnelle qui a photographié beaucoup de mes clientes et qui a une approche qui correspond à mes valeurs et les attentes que j’ai en tant que coach en communication et visibilité en conscience.
Elle nous donne aujourd’hui quelques conseils pour des photos authentiques.

Sabine Calès, qui es-tu ?
Je suis originaire de Paris, et après avoir travaillé dans le domaine du marketing et de la communication, passionnée par la création artistique, l’architecture intérieure, l’art graphique, la photographie… j’ai repris des études d’Arts appliqués sur le tard. J’ai validé le fait que de travailler à mon compte allé me donner une plus grande marge de créativité et d’indépendance.
Aujourd’hui je travaille en freelance au service des particuliers et professionnels.
Chasseuse d’émotions, je perfectionne tous les jours mon œil photographique, teste de nouveaux outils pour rester à la pointe de mon art, avec un constante recherche de l’esthétique.
« Fixer une émotion, souligner la profondeur d’un regard, faire éclore l’émotion, capturer ces instants fugaces… » c’est tout cela qui me fait vibrer dans la photo car j’aime avant tout la rencontre avec l’Humain.
J’aime cette totale liberté d’expression d’interprétation, cette possibilité quasi infinie de figer le temps en un clic, de trouver le meilleur angle de vue afin de donner aux images une dimension intemporelle et de faire de chaque photo une œuvre d’art.

Comment te décrirais-tu en 3 mots ?
Passionnée, généreuse, dynamique

Comment découvres-tu tes clients et leur univers pour avoir des photos au plus proche de leur essence ?
Le premier contact est téléphonique. On passe beaucoup de temps à discuter afin de mieux cerner leur environnement, leurs attentes et surtout leur métier afin de faire des photos qui leur ressemblent (parfois des métiers très originaux et difficiles à illustrer, mais j’adore ce genre de challenge). Après ce premier échange, je demande aux clients de préparer la liste des différents postes qui illustrent leur métier, de valider ce qu’ils veulent montrer, quels services ils veulent développer, leur cible de clientèle etc. Nous parlons aussi de la tenue vestimentaire et du maquillage si besoin. Nous nous recontactons pour valider ensemble les différents lieux qui nous serviront pour notre shooting…

Pas toujours facile d’être à l’aise quand on est prise en photo, comment fais-tu pour avoir des clichés aussi naturels ?
Spontanément j’ai envie de dire : « je donne beaucoup de temps ».
Pour moi c’est impossible d’arriver et hop en vitesse, tu bouges plus et je te prends en photos. Non !!
D’abord il faut faire connaissance, faire parler la personne. Je suis déjà en train de travailler mais elle (il) ne le sait pas ! J’observe sous tous les angles pour trouver et voir l’expression qui caractérise le mieux la personne que j’ai en face de moi. Rapidement je repère sa « mimique » sa petite grimace bien a elle (lui). Ce que j’aime dans ce moment là c’est la possibilité de capter et de sublimer le moment émotionnel « vrai » celui qui est l’essence même du sujet et ne ressemble à aucun autre celui qui fait que chaque personne est unique et belle et je veux qu’à travers cette photo on ressente cette émotion. Je me déguise aussi beaucoup en clown pour réussir à faire lâcher prise et je me plie tellement en quatre que ça marche à chaque fois. C’est avant tout un bon moment de complicité et avec beaucoup d’humour j’arrive à les amener à mon montrer leur vrai visage. Il m’arrive parfois de me déplacer et finalement nous ne faisons pas le shooting. Ce n’était pas le moment, la personne n’est pas prête, trop anxieuse, trop stressée, moi je le vois dans une photo donc je me dis que potentiellement d’autres personnes peuvent le voir, alors je préfère reporter.

Quel type de photos te semble le plus adapté pour une entrepreneure qui utiliserait ses photos pour ses différents supports de communication ?
Je suis incapable de travailler à « la photo », on passe un moment ensemble, une journée parfois plusieurs jours afin de réaliser une banque d’image que le client pourra se servir pendant plusieurs mois. A mon avis le mieux c’est vraiment du « lifestyle » c’est à dire suivre le professionnel dans son métier, dans sa vie, vraiment des mises en situations.

Quels conseils donnerais-tu à une entrepreneure qui veut faire faire son shooting pro par un pro ?
De se faire confiance, d’être le plus naturel possible afin de montrer son vrai visage. Les clients aiment au travers l’image voir à qui ils ont à faire. Il est important que les photos que vous allez réaliser vous ressemblent. Je pousserai même en disant qu’avec une image, vos clients vont pouvoir se dire: « Ah ! Elle semble très professionnelle, dynamique… » par exemple.
Il faut surtout trouver le bon Photographe, la personne avec qui vous avez un réel feeling, avec qui vous allez pouvoir vous reposer, vous laisser guider. N’hésitez pas à lui demander de vous montrer son travail afin de savoir si son œil artistique correspond à votre univers.

Et toi, comment communiques tu ?
Site Internet, Facebook, Instagram mais surtout par le bouche à oreille

Pour conclure ?
Pour conclure je dirais surtout qu’entre la photo et moi il y a une sorte d’osmose comme un dialogue sans mot où l’humain est toujours présent dans le meilleur de lui-même.

Appelez moi 🙂